Abandon du projet de méga scierie Florian - Réaction de PHBE

Communiqué de presse du 17/08/2022

L’association PHBE, membre du collectif “Touche pas à ma forêt 64”, se réjouit de l’abandon d’un projet qui représentait une immense menace pour les forêts, les écosystèmes et le climat de toute la chaîne Pyrénéenne, y compris du département des Pyrénées-Atlantiques et du Haut-Béarn.



Dans notre région, nous vivons un été très brutalement frappé par les conséquences du réchauffement climatique : incendies monstres, sécheresse terrible et violents orages.


Les scientifiques et climatologues disent à l’unanimité que les forêts sont nos meilleures alliées dans la lutte contre le réchauffement climatique et ses conséquences.


Sacrifier nos forêts, c’est nous sacrifier nous-même.

Ce projet était absolument insensé et disproportionné, par sa taille et son coût économique et environnemental.


L’abandon du projet Florian qui représentait la plus importante et la plus immédiate menace de destruction de nos forêts est donc une très bonne chose, mais nous ne sommes pas pour autant tirés d’affaires.


Partout les menaces qui pèsent sur les forêts sont encore très nombreuses.


Rien que dans le piémont oloronais, si les associations ont réussi à faire revenir à la raison la commune d’Oloron qui a finalement renoncé à son projet d’exploitation industrielle de ses forêts communales, les massifs sont encore menacés par des projets tout aussi insensés et disproportionnés que celui de la scierie Florian.


Nos forêts sont le poumon du territoire et pourtant, entre le projet de carrière du Bager, toujours pas enterré, et le projet pharaonique de la déviation d’Oloron, porté par les lobbies du routier, dont l’impact sur la forêt, la biodiversité et le climat serait catastrophique, elles restent en grand danger.

Il est urgent et capital de changer notre rapport à la forêt. Dans les Pyrénées, comme ailleurs, nous devons relancer les filières locales, repenser nos forêts comme un patrimoine commun, des réserves de biodiversité, d’eau et des puits de carbone indispensables à la garantie d’une qualité de vie agréable et en bonne santé pour les décennies à venir.


0 commentaire