Réponse à l’invitation du Maire de Gurmençon à l’accompagner en porte-à-porte.

Communiqué de presse du 30/07/2021


L’association Protection Haut-Béarn Environnement a relevé avec plaisir, dans l’article de la République des Pyrénées du 27 juillet 2021, titré : « La municipalité de Gurmençon sonde la population sur le projet de déviation », que le maire de Gurmençon invitait les associations de protection de l’environnement à « l’accompagner en porte-à-porte pour sonder la population ».


Nous avons informé monsieur le maire de Gurmençon par courrier, le 30 Juillet 2021, que nous nous réjouissions de cette initiative et que notre association acceptait volontiers son invitation.

Dans ce sens, nous lui avons proposé d’organiser une réunion, à partir de la mi-août pour fixer les modalités de ces séances de porte-à-porte.


Par ailleurs, nous avons convié le maire et les membres du conseil municipal, à participer à une réunion d’information publique sur les conséquences du dérèglement climatique dans le département des Pyrénées-Atlantiques et les risques du trafic de poids lourds pour l’environnement, la sécurité et la santé de la population, qu’organisera notre association à la rentrée.


Dans ce contexte de rapprochement et d’échanges constructifs à venir, l’association Protection Haut-Béarn Environnement tient à rappeler qu’elle se positionne en faveur de la mise en oeuvre urgente de solutions réellement efficaces pour la sécurisation de la RN134, en particulier dans les villages et à leurs abords. Nous rappelons que conditionner cette sécurisation des villages à la réalisation de la déviation d’Oloron n’est pas normal, et maintient depuis des décennies les riverains dans une situation d’insécurité et d’inconfort qui n’est plus acceptable.

0 commentaire